How to motivate more people in your organization to participate on your internal social platform

I saw a quick survey this week on a yammer community about the degree of employee’s participation on their internal social platform. Not so much answers, but 80% of them pointed the fact that only a few colleague where actively participating.

When on the web, benchmark is 1% creators -9% contributors -90% lurkers, some companies, where social platform implementation was a complete and achieved process/project, talk about 5% creator. (Do you have some benchmarks for this by the way?)

So, I suggested some key drivers to increase employee participation : Read more

Leading Your Own Engagement and Stakeholder Relationships

Intéressante présentation hier à l’ASTD que celle de Marshall Goldsmith à propos de l’engagement.

Son propos est clair et s’appuie sur une étude assez détaillée: le levier principal de l’engagement est l’individu et non le programme mis en place dans l’entreprise.

Voilà qui fait grincer des dents au consultant que je suis et qui accompagne des entreprise dans cette quête. Est-ce à dire qu’établir un programme de développement de l’engagement dans l’entreprise ne sert à rien? Of course not. Mais il faut se poser les bonnes questions.Marshall Goldsmith fait un constat amer. Beaucoup d’entreprises se sont lancées dans des programmes ambitieux et font aujourd’hui le constat que les résultats ne sont pas toujours à la hauteur de ce qui avait été espéré.Il faut garder le focus sur ce que l’on peut faire grandir, dit-il.

La vraie question n’est pas de se demander ce que l’entreprise peut faire pour développer l’engagement de ses collaborateurs, la vraie question est de demander aux collaborateurs se qu’ils font pour s’engager dans le projet commun auquel ils participent ou devraient participer.

Et Marshall de citer le film ‘Up In The Air’Une entreprise est comme un avion. Tous les collaborateurs sont dans ce même avion et participent au même ‘Employee Engagement program’.Soit. Mais chacun à sa propre histoire et participera de manière différente. Car la différence vient de l’intérieur…“It’s All About YOU – Not the coach, not the book you read or the program” S’il faut donc partir de chaque individu pour développer l’engagement de chacun, la place du coaching individuel va devoir grandir. Avec tous les collaborateurs donc? Le point de vie de Marshall set sans ambiguity : “If they don’t care, do not waste your time“. Au même titre qu’il faut développer ses forces et non pas se concentrer sur ses faiblesses, Marshall encourage les entreprises à travailler intensivement avec les collaborateurs qui ont envie, avec ceux qui, avec enthousiasme, ont déjà, au départ, l’envie de participer au projet commun.C’est à eux qu’il faut s’adresser en posant des questions Actives. Read more

Le Nouveau Monde Du Travail et l’Engagement des collaborateurs, un cercle vertueux?

On aura beaucoup parlé ces dernières années d’Entreprise Collaborative, aka Entreprise 2.0, aka Social Business. On parle aujourd’hui très souvent du Nouveau Monde Du Travail, concept couvrant sans doute de manière plus complète les problématiques organisationnelles, de management et des Ressources Humaines actuelles. Ces nouvelles formes d’organisation apportent au fur et à mesure plus de clés concrètes à la mise en place de leviers favorisant l’implication des collaborateurs, l’Employee Engagement.

L’enquête de SD Worx sur le Nouveau Monde Du travail en cours actuellement apportera certainement une clarté sur les liens à tisser. En attendant, repartons des définitions et tentons d’y déceler les liens. En matière d’Entreprise Collaborative tout comme en Employee Engagement, il n’y a pas de recette magique, mais sans doute un cercle vertueux à dynamiser. Le tout étant de lancer la dynamique…

 

Entreprise 2.0 — Reconnaissance et support.

L’Entreprise 2.0 est l’émergence de nouvelles relations sociales au sein des organisation, entre les organisations et leurs concurrents, partenaires ou clients, souvent facilitées par le social software, selon la définition de Andrew McAfee.

Ces relations, très présentes dans le modèle de Harvard ‘Service Profit Chain’ peuvent être liées à certains des drivers de l’engagement. A tout le moins, la reconnaissance et le support.

Read more